femme enceinte

Une box WiFi qui comporte une option femme enceinte

Une entreprise chinoise vient de concevoir une box WiFi qui incorpore une option destinée aux femmes enceintes qui ont peur des rayons électromagnétiques.

Sur Weibo, un réseau social chinois, un homme a demandé à tous ses voisins de ne pas activer leur WiFi, car il pense que celui-ci peut entrainer des risques pour sa femme enceinte et l’enfant qu’elle porte. L’histoire se répand très rapidement et a même suscité la curiosité de certaines entreprises comme Qihoo 360. En effet, celle-ci n’a pas hésité à mettre en œuvre une nouvelle box WiFi qui permettrait de protéger les femmes enceintes contre les rayons électromagnétiques. Durant son lancement, le PDG de l’entreprise a annoncé que ce nouveau dispositif permettait de limiter jusqu’à 70% les ondes nocives.

Des concurrents ont mécontents

Cette initiative a immédiatement provoqué une réaction des concurrents de fabricants de boxes. Xiaomi a entre autres conçu un nouveau routeur ‘superpuissant’ et a affirmé que profiter de rumeurs pour faire du business est honteux. Un des responsables de Qihoo 360 a par la suite défendu le concept et a expliqué que cette pratique vise uniquement à proposer plusieurs choix aux clients.

Y-a-t-il vraiment un risque ?

En 2006, l’Organisation Mondiale de la Santé a stipulé qu’une forte exposition aux ondes d’un WiFi peut présenter des risques. En 2011, elle a ajoutée que le WiFi fait partie des appareils cancérogènes classés 2B.

Pour la France, il n’y a pas encore de certitude. Mais depuis l’adoption de la loi Abeille, il est interdit d’utiliser les WiFi dans les crèches, et son utilisation est restreinte dans les établissements primaires. Or, juste après l’adoption de cette loi, le ‘Conseil économique et social européen’ a émis que les radiofréquences ne présentaient aucun risque pour la santé. Mais dans l’Hexagone, le gouvernement a privilégié la précaution malgré les indications du site Que Choisir qui indiquent que les ondes du WiFi ne sont aucunement néfastes, même pour les nourrissons.

Laisser un commentaire