oculus

Oculus et Microsoft : Les joueurs en ligne de mire

La réalité virtuelle est un objectif primordial pour Oculus. La filiale de Facebook vient alors de proposer son casque de réalité virtuelle, Oculus Rift, dédié aux gamers, particulièrement aux utilisateurs de Xbox de Microsoft. Ce projet a notamment été réalisé grâce à une coopération entre les 2 firmes, Oculus et Microsoft.

Disponibilité en 2016

La première version d’Oculus Rift a été dévoilée jeudi avec les nombreux jeux qui vont l’accompagner lors de son lancement. Après plusieurs années de conception, ce casque sera commercialisé vers le début d’année 2016.

Jason Rubin, responsable d’Oculus, a constaté que les joueurs étaient trop éloignés du jeu, c’est pourquoi son équipe a conçu un univers qui ressemble à la réalité. 2016 sera une année fabuleuse pour le monde du jeu vidéo, ajoute-t-il.

Un partenariat avec Microsoft

Le casque va être accompagné d’une télécommande prévue pour la Xbox. Phil Spencer de Xbox a notamment avoué qu’il s’agit d’une perspective très enthousiasmante. Les 2 groupes peuvent concevoir une réalité virtuelle incroyable, a-t-il martelé.

Mais il n’a donné aucune précision concernant la compatibilité d’Oculus avec Xbox. Toutefois, Brian Blau de Gartner affirme qu’un partenariat gagnant gagnant a lieu entre les deux firmes. L’Oculus Rift pourrait aussi ouvrir une synchronisation avec Windows 10.

Brian Blau ajoute qu’un tel projet est ce qui peut arriver de mieux pour Microsoft en ce moment, vu que le public a attendu depuis quelques années une grande nouveauté.

De son côté, le co-fondateur d’Oculus, Palmer Luckey, vient de proposer le ‘Touch’, un accessoire prévu pour que les utilisateurs du casque puissent manipuler les objets intégrés dans la réalité virtuelle. De même que cet outil leur permettrait de procéder à des commandes gestuelles.

Petit rappel, le réseau social Facebook avait investi 2 milliards USD pour l’acquisition d’Oculus en 2014. Son fondateur, Mark Zuckerberg, annonçait à l’époque qu’il s’agissait d’un ‘pari’ sur le futur. Le jeune entrepreneur envisage aussi d’utiliser ce genre d’outil pour d’autres applications comme la consultation à distance d’un médecin, le commerce dans un magasin virtuel, etc.

Laisser un commentaire